Stratégies au poker
Accueil Poker Casino Loto Paris Jouer

Quelques stratégies au poker


    Bien que le poker soit essentiellement un jeu de chance, il existe quelques stratégies qui vous aideront à gagner.


    Voici les principales :

- Le bluff : vous n'avez pas de jeu mais misez comme si vous aviez une combinaison imbattable. Le but est de faire coucher vos adversaires par des relances impressionnantes pouvant aller jusqu'au tapis. Le bluff est une stratégie très risquée.

- Le bluff de situation : il se produit quand vous avez misé en pensant avoir le meilleur jeu et que vous vous apercevez par la suite que ce n'est pas le cas. Il faut alors bluffer pour sauver la mise.

- Miser sur une amélioration de main : vous misez au premier tour car vous pensez que votre combinaison va s'améliorer avec les tours suivants. Cette stratégie fait cependant la part belle à la chance !

- Sous-jouer : c'est une stratégie opposée au bluff et qui consiste à ne pas ou peu miser alors que vous avez une combinaison forte. Le but est d'éviter que vos adversaires abandonnent et de les encourager à tenter un bluff.

- Calcul de probabilité : en fonction de données connues (vos cartes personnelles et les cartes visibles communes du tableau), vous calculez les probabilités que vos adversaires aient un jeu meilleur que le votre.

- Observer les joueurs : au poker, la difficulté est de réussir à deviner le jeu de ses adversaires. Pour cela il faut observer la façon de jouer de chacun. Si vous remarquez qu'un joueur ne mise qu'avec un bon jeu, vous saurez quand il est préférable de vous coucher et d'abandonner !

- Varier son jeu :  pour éviter que vos adversaires puissent connaître vos cartes, variez votre façon de miser, un bluff de temps en temps, en particulier s'il échoue, évitera que les autres joueurs abandonnent dès que vous miser avec une combinaison forte !

- Toujours se remettre en question : au poker, rien n'est jamais gagné. Il faut à chaque tour calculer la force de vos cartes, parfois changer de stratégie et constamment vous adaptez aux mises de vos adversaires.

- Faire attention à sa position dans l'ordre des enchères : le fait d'être le dernier à parler au poker est un grand avantage, vous pouvez miser sans prendre le risque d'une relance et surtout vous connaissez déjà les intentions de vos adversaires puisqu'ils ont misé avant vous. Inversement, si vous êtes le premier à parler, vous misez sans avoir la moindre idée du jeu de vos adversaires !

- Votre stock de jeton : vous commencez une partie de poker avec un stock de jetons. Le but est par la suite d'augmenter ce stock ou tout au moins de le maintenir. Si, suite à une série de malchance, votre stock de jetons est bas, il faudra alors miser très prudemment. Inversement, si votre stock de jetons est haut, vous pouvez vous permettre un jeu agressif avec prise de risque.

- La taille du pot : le but au poker est de remporter le pot. Cependant, avant de miser, particulièrement si vous devez miser avec un jeu faible ou hasardeux, vous devez prendre en compte la taille du pot. Risquer une forte mise pour un petit pot n'est pas très intéressant. Avec un jeu médiocre il est préférable de se coucher si le pot n'en vaut pas la peine.