Texas hold'em
Accueil Poker Casino Loto Paris Jouer

Texas Hold'em, un simple jeu de chance


    Vous trouverez sur ce site les règles de ce jeu ainsi qu'un exemple commenté. Il est assez facile de prouver de manière logique que le Texas Hold’em, la variante du poker la plus jouée, est un simple jeu de chance. Lorsque j’ai découvert les règles du Texas Hold’em, je n’ai pas compris pourquoi il y a avaient dans ce jeu 4 tours avec une main de sept cartes alors que le poker se joue normalement en deux tours avec cinq cartes en mains. Il est assez logique de n’avoir que cinq cartes puisque les combinaisons du poker se font sur cinq cartes et deux tours de mises sont suffisants pour constituer un pot significatif.

     Donc pourquoi ces 2 tours et deux cartes supplémentaires qui n’apportent absolument rien à l’intérêt du jeu ? C’est en jouant au poker et donc grâce à la méthode empirique que j’ai trouvé la réponse. J’ai en effet constaté que de nombreux joueurs qui font absolument n’apporte quoi en faisant tapis avec deux cartes minables gagnaient malgré tout au poker grâce aux deux cartes fournies par Le turn et La river. J’en suis même venu à considérer la carte de La river comme la carte du “mongol”, la carte miraculeuse qui permet à un joueur qui n’avait absolument rien de se retrouver avec une bonne main.


   Mais après avoir fait ce constat, je me suis posé la question “pourquoi ?”. Pourquoi donc Le turn et La river favorisent-ils si souvent les joueurs qui ne réfléchissent pas et misent à l’aveugle sans se soucier des cartes qu’ils ont en main ?


   La réponse est très logique, il suffit de prendre un exemple pour comprendre.

Imaginons que M. X reçoit au premier tour (pré flop) une paire d’As et que le Texas hold’em ne se joue que sur un tour. Dans ce cas, par un raisonnement logique, M. X a la certitude que sa paire d’As est imbattable et peut donc miser en conséquence. Sa mise est alors purement logique et ne laisse aucune place au hasard.

Imaginons maintenant que le Texas hold’em se joue sur 2 tours. Pour M. X la situation est nettement moins confortable. D’une part, avec maintenant une combinaison possible de cinq cartes, sa paire d’As n’est plus imbattable mais pire encore, au moment de sa première mise (au premier tour), il n’a absolument aucune idée de la force de sa main, il sait qu’il a deux as mais il lui manque encore trois cartes, soit plus de 50% de son jeu ! Comme il est impossible de deviner quelles seront les cartes du tableau, M. X se voit donc contraint de placer une mise semi aveugle. Il possède certes quelques données objectives pour miser mais celles-ci sont insuffisantes pour lui garantir une victoire.

Mais le calvaire de M. X, qui aime jouer de façon logique, ne s’arrête pas la car le Texas hold’em se joue sur 4 tours et à chaque nouveau tour M. X se voit contraint de placer une mise aveugle. Ce n’est au final qu’à la river que M. X sera enfin quel jeu il a et pourra alors miser en faisant appel à la logique.


   Le problème, c’est que pour arriver à La river il faut souvent miser, voire faire tapis et il est donc un peu tard pour réfléchir à une stratégie. Du coup les adeptes de la roulette russe sont à la fête grâce aux nombreuses cartes du tableau qui permettent de miser et gagner même avec deux cartes propres faibles.


Des mises aveugles


   On retrouve avec le Texas hold’em les règles d’or de tous les jeux d’argent :

- Les mises des joueurs doivent être aveugles. Pour cela, dans le cas du poker, il suffit de multiplier les tours de jeu et les cartes du tableau.

- Laisser les joueurs jouer librement mais en s’assurant avec des règles strictes qu’aucune stratégie gagnante ne puisse fonctionner.

   Cela dit, ce n’est pas un problème que le poker soit un jeu de chance, il est clairement définit comme un jeu d’argent et l’on peut trouver amusant de jouer à la roulette russe avec des cartes.